5 moyens surprenants de motiver les travailleurs de la génération Y

Coporate_millenials_kharakter.jpg


1. Expliquer la vision de l'entreprise

Quand on lit un peu sur les milléniaux et leur relation au travail, on se rend compte qu’avant les lieux physiques, ce qu’ils valorisent c’est le sens qu’ils peuvent accorder à leur travail
— SIMON DE BAENE , La révolution au travail, les affaires

Les travailleurs milléniaux ont besoin d’une ligne directrice dans leur quotidien qui contribuera à la création de valeur par le biais de la mission de l’entreprise. Ils cherchent a avoir un impact sur l’entreprise et la finalité du résultat contrairement à une simple tâche.

C’est la flexibilité et le sentiment de faire partie de quelque chose qui va bien au-delà de leurs tâches et responsabilités quotidiennes. C’est de contribuer à une mission porteuse de sens et de se reconnaitre dans les valeurs de l’organisation.

C’est de ne pas se sentir paralysé par une énorme hiérarchie et une bureaucratie sans fin. La mission et la vision les aident à comprendre leur rôle dans un plan plus vaste leur donne un sens plus clair du but. L’autonomie et la compréhension étant plus développées, la productivité s’en verra positivement affectée.

Kharakter_flexibilité.jpg

 

2. Développer des étapes de progression et des titres

Tel que suggéré par cet article de Forbes, plus que leurs parents Baby Boomer ou frères et sœurs plus âgés de la génération X, les millénaires sont particulièrement désireux de progresser dans leur carrière et moins disposés à attendre trois à cinq ans pour une promotion.

En effet, la génération Y regorge de talent qui ne désire que s’épanouir. En établissant ces étapes et titres, une progression constante et un cheminement clair sera offert à ces jeunes employés afin d’aligner leurs objectifs personnels et professionnels. Le but est de fournir les outils et ressources nécessaires a ce chef-d’œuvre afin qu’il puisse apprendre et grandir au sein de votre organisation. Pour d’autres conseils sur l’embauche de milléniaux lisez notre article précédent sur le sujet en cliquant ici

 

3. Assurer l'éducation et le développement professionnel

Kharakter_education.jpeg

Selon un sondage mené en 2012 par l'agence de recrutement Adecco 68% des nouveaux diplômés ont identifié de bonnes opportunités de croissance et de développement parmi leurs priorités professionnelles. Cette génération étant la plus éduquée n’a pas peur de passer du temps sur les bancs d’école afin de grandir au niveau professionnel et ainsi au niveau personnel.

 

4. Donner de l'encouragement et des commentaires réguliers

Kharakter_thumbs_up.jpeg

Une rétroaction constante est nécessaire pour qu’ils se sentent impliqués au quotidien et pour développer l’esprit d’équipe et d’appartenance. Tel que nous le démontre un de nos articles précédents sur 12 faits importants à savoir avant d’engager des milléniaux nous en parle plus en détail. Des commentaires honnêtes et encourageants, un simple merci, une rétroaction constructive ou positive de la part d'un gestionnaire peuvent faire toute la différence, alimentant leur motivation à produire des résultats.

Cette génération livre la marchandise et penser en termes de rendements et de finalités! Étant stéréotypés comme ‘’lâche’’ ou ‘’ayant toujours besoin d’une récompense’’ ils n’ont pas peur de pousser la machine et d’y mettre du temps.

Assurez-vous que la valeur du retour est intéressante pour garder la motivation à son maximum.

Finalement, gardez une ligne de communication ouverte pour leur faire savoir comment ils vont et comment ils peuvent s'améliorer.

 

5. Donnez-leur du temps pour des projets personnels et plus de flexibilité au travail

L'équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée est l'un des facteurs les plus importants de la rétention des employés parmi la génération du millénaire.

Cette génération connue comme celle du digital est capable d’adapter son environnement de travail en fonction de ses impulsions et ses désirs de mobilité. Tout ce qu’ils auront besoin est une bonne source de Wifi. Le 9 à 5 dans un tour à bureau est donc nécessairement moins attrayant pour certains.

Les entreprises progressistes comme Google ont eu du succès en offrant aux employés le temps de travailler sur un projet de leur choix, en les aidant à se sentir plus engagés et en contrôle et en stimulant l'innovation au sein de l'entreprise. Cela permet aux jeunes employés de prendre des initiatives, d'être créatifs et de produire quelque chose par eux-mêmes tout en se sentant impliqués au sein de l’entreprise et ses ressources!






#ANORMAL


KHARAKTER (5).jpg